bouteille d'oxygèneSanté 

Tout savoir sur la saturation en oxygène à 80%

L’oxygène est un élément indispensable à la vie et au bon fonctionnement de l’organisme. Les organes sont en danger si le sang manque d’oxygène. De ce fait, connaître l’état d’oxygénation du corps est important, d’autant plus en cette période de Covid. Comment mesurer le taux d’oxygène sanguin ? Qu’est-ce qu’une saturation en oxygène ? Dans cet article, découvrez tout sur la saturation en oxygène à 80 %.

Saturation en oxygène : définition

La saturation en oxygène désigne le pourcentage d’oxygène renfermé dans les globules rouges suite à leur passage dans les poumons. Plus précisément, la saturation d’oxygène correspond à la quantité d’hémoglobine oxygénée dans le sang. En médecine, elle est mesurée pour évaluer rapidement les activités respiratoires des patients ainsi que leur état de santé.

Comment mesurer la saturation en oxygène

La saturation en oxygène des patients peut être mesurée de deux façons :

  • La méthode invasive qui nécessite une prise de sang dans une artère. Il s’agit donc de saturation artérielle en oxygène ou SaO2. Seule cette technique permet une mesure fiable.
  • La méthode non invasive se fait à l’aide d’un petit appareil placé au bout des doigts appelé saturomètre ou oxymètre. La mesure transcutanée qui mesure la saturation pulsée ou SpO2 est appelée oxymétrie de pouls. Il n’y a pas besoin de faire une prise de sang.
Lisez aussi :  Pourquoi choisir la cigarette électronique Caliburn ?

Saturation en oxygène : les normes

La saturation en oxygène est exprimée en pourcentage. Les chiffres diffèrent sensiblement selon la méthode de mesure.

Pour la SaO2

Elle est considérée comme normale entre 94 et 99 %.

Elle est insuffisante entre 90 et 94 %.

Lorsqu’elle est inférieure à 90 %, on parle de désaturation. Ce qui représente un cas d’urgence et l’état de santé du patient est inquiétant.

Pour la SpO2

Elle constitue la norme entre 95 et 100 %.

La saturation en oxygène est insuffisante lorsqu’elle est en dessous de 95 %.

Le taux de saturation en oxygène bas

Un taux de saturation en oxygène 80 % ou bas est également appelé hypoxémie. Il peut être causé par la diminution de la fraction d’oxygène dans l’air ambiant comme une atmosphère confinée, une haute altitude, etc., ou bien aux défaillances de la mécanique respiratoire. Dans la deuxième cause, elle peut se faire soit par une atteinte neuromusculaire comme le syndrome de Guillain-Barré, soit comme une intoxication aiguë telle que les morphiniques ou l’alcool. En général, toutes les causes d’obstruction de voies aériennes telles qu’un œdème de Quinke ou un asthme peuvent provoquer une saturation en oxygène et le sang circule mal.

Le taux de saturation en oxygène élevé

Avec la mesure invasive, un taux de saturation en oxygène trop élevé n’existe pas. En effet, les appareils sont limités à 100 % et les normes vont jusqu’à 100 %. La saturation artérielle en oxygène peut indiquer un taux de saturation élevé ou une hyperoxémie, cependant, ce cas de figure est rare et il n’est jamais causé par une pathologie.

Lisez aussi :  CBD Mango Haze : découvrez ses notes tropicales !

L’hyperoxémie peut couler d’un traitement thérapeutique à l’oxygène. Chez les plongeurs en eau profonde, elle est causée par l’inhalation des mélanges d’air suroxygénés dans la voie respiratoire.

Comment augmenter la saturation en oxygène

Le taux sanguin d’oxygène 80 % peut être augmenté soit en augmentant la fraction d’oxygène dans l’air, soit en augmentant la pression atmosphérique à l’aide d’un caisson hyperbare. Cet apport supplémentaire d’oxygène se fait grâce à un masque recouvrant le nez et la bouche. Elle peut également se faire par sonde d’intubation trachéale ou par trachéotomie pour les cas graves.

Les précautions d’emploi d’un saturomètre de pouls

Pour obtenir des résultats fiables avec un oxymètre, plusieurs précautions sont à prendre. En effet, les valeurs peuvent facilement être dénaturées. Pour éviter cela, il faut s’assurer d’utiliser un appareil de qualité avec une taille de capteur adaptée. Le saturomètre ne doit pas comprimer la zone concernée ni être trop lâche. Aussi, il est essentiel de positionner le dispositif correctement. Le patient doit rester immobile.

Par ailleurs, il est recommandé de réaliser l’examen dans un environnement à température ambiante parce que l’appareil peut dysfonctionner en cas de froid. Il faut aussi éviter de projeter une lumière vive dans la pièce. Cette dernière peut biaiser les résultats. Les patients ne doivent pas avoir de vernis à ongles ou de faux ongles pendant le test. L’usage de produits chimiques rentrés en contact avec les mains peut fausser les données.

Saturation en oxygène à 80%

Si la saturation en oxygène est inférieure ou égale à 80, les valeurs peuvent être invisibles. La plupart des oxymètres ne proposent pas un résultat sous ce seuil. Il est également possible qu’une baisse du débit sanguin affecte les courbes d’oxymétrie.

Lisez aussi :  Méthodes naturelles pour vaincre l'insomnie

D’autres circonstances peuvent fausser les mesures. Par exemple, si un patient est atteint de certaines pathologies comme :

  • l’hypertension
  • l’hypotension artérielle
  • l’hypothermie
  • les troubles du rythme cardiaque

Selon votre état de santé, il est important de consulter l’avis d’un médecin pour savoir s’il vous est possible de réaliser le test dans de bonnes conditions. Puisque les résultats peuvent être biaisés, vous devez être suivi par un professionnel pour ne pas tirer de fausses conclusions de vos bilans. Une personne en bonne santé dispose d’une lecture de saturation en oxygène de 95 % avec un PR de 70 à 80 battements. Une saturation en oxygène à 80 représente un cas d’urgence pour votre santé. Soyez davantage vigilant quant à votre taux d’oxygène avec la pandémie de Covid, qui peut attaquer votre système respiratoire.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment