dégout molluscumNaturel 

Quels traitements naturels pour un molluscum ?

Plusieurs infections cutanées créent chez les personnes atteintes, un complexe esthétique. Parmi ces infections, figure le molluscum. Il apparaît sur la peau des enfants et adultes et peut se retrouver sur n’importe quelle partie du corps. Cependant, il existe des solutions médicales et naturelles pour endiguer ce mal. Découvrez tout sur les traitements naturels pour un molluscum.

Qu’est-ce-que le molluscum ?

Le molluscum aussi appelé molluscum contagiosum est une infection de la peau provoquée par un Virus. Ce virus porte le nom de Poxvirus. Les molluscums sont caractérisés par la présence de petites surélévations de la peau, avec une couleur chair ou nacrée. Ces petites peaux surélevées sont dures, ombiliquées et siègent la plupart du temps sur :

  • le visage
  • les plis des membres (pieds et bras) ou dans le cou
  • les aisselles
  • la région ano-génitale

Cette infection est très contagieuse. Elle se transmet chez les enfants par contact direct ou indirect. Dans le premier cas, il s’agit des contacts entre enfants lors des jeux ou des bains. Par contact indirect, elle se transmet par le prêt des linges de toilette, de sous-vêtements, etc, d’un enfant à un autre.

Différemment d’un enfant, l’adulte, se transmet le molluscum contagiosum sexuellement, par prêt de rasoir, par l’épilation à la cire en institut ou lors d’un tatouage dans de mauvaises conditions d’hygiène.

Lisez aussi :  Quels traitements naturels pour une dermite séborrhéique ?

Molluscum : le premier traitement naturel

horloge

La première façon de se débarrasser des molluscums contagiosum est de ne rien appliquer comme traitement. Le molluscum a en effet tendance à régresser de façon spontanée après 2 à 7 semaines ou plus. Pour cela, lorsqu’ils ne sont pas nombreux sur la peau, les médecins préfèrent attendre qu’ils disparaissent d’eux-mêmes.  

Vu que cette infection est très virale, il convient néanmoins d’éviter de toucher les molluscums afin qu’ils ne se propagent pas sur d’autres parties du corps. Il faut alors couvrir les enfants de longues tenues ou de sparadraps. Par ailleurs, si vous ne pouvez pas attendre que les lésions disparaissent spontanément, vous pouvez recourir à un autre traitement naturel contre les molluscums.  C’est notamment le cas avec les huiles essentielles.

Le traitement à base d’huile essentielle de Tea Tree

L’OMS atteste l’utilisation des huiles essentielles comme celle de Tea Tree pour traiter de nombreuses affections de la peau. Grâce à ses multiples propriétés, particulièrement celle d’être anti-infectieuse, elle est très efficace pour contrer les infections cutanées. Elle est en effet, antibactérienne, antifongique, antivirale. Pour toutes les merveilles qu’elle fait, elle est vue comme un puissant remède contre le molluscum.

Parce qu’elle est très acide naturellement, elle sèche les molluscums et les fait tomber sans aucune douleur. Pour l’utiliser, il faut tremper du coton dans l’eau et presser le surplus d’eau. Ensuite, mettre 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’arbre de thé sur le coton humide, puis frotter et masser légèrement le molluscum avec le coton, à travers des mouvements circulaires. Il faut enfin laisser agir durant quelques minutes avant de le laver.

Lisez aussi :  Quels traitements naturels pour un pityriasis versicolor ?

Veillez à faire cette opération trois fois par jour durant quelques semaines ou jusqu’à satisfaction. L’huile essentielle de Tea Tree peut être également diluée avec une huile végétale, comme celle de jojoba. Par ailleurs, il y a possibilité de réaction allergique. Il est donc conseillé de l’appliquer sur une petite partie de la peau non atteinte en guise d’essai. Vous pourrez alors l’appliquer sur toute la zone à traiter. Attention, l’huile de Tea tree n’est à utiliser que sur les enfants de plus de 7 ans et sur les adultes. Mais il existe d’autre huiles essentielles efficaces.

Le traitement à base d’huile essentielle de myrte citronné

huile essentiel

Par ses caractéristiques anti-infectieuses, l’huile myrte citronné est aussi idéale pour un traitement naturel. Elle combat le virus responsable du molluscum. Les citrals qu’on retrouve dans cette huile luttent contre les démangeaisons, grâce à leur effet apaisant. Elle élimine également les molécules instables qui causent l’inflammation en jouant un rôle antioxydant.

Pour l’utiliser, une goutte de cette huile est diluée dans 9 gouttes d’huile végétale d’argan. Le mélange est appliqué une fois par jour sur les molluscums contagiosum, durant 20 jours. Il faut ensuite se laver les mains pour éviter la propagation du virus. Par ailleurs, l’huile essentielle de myrte ne doit pas être utilisée sur un enfant de moins de 6 ans et sur les femmes enceintes ou allaitantes.

Le Traitement à base d’huile de ricin, d’ail et de banane

L’huile de ricin sert à dissoudre et à éliminer les imperfections cutanées inhabituelles. Elle regorge de multiples nutriments qui favorisent la réparation de la peau sans laisser de cicatrice. L’ail frais quant à lui, peut aussi aider à guérir le molluscum grâce aux enzymes qui s’y trouvent. De la même façon, la peau de banane est un remède parfait grâce à ses enzymes.

Lisez aussi :  Quels traitements naturels pour une rosacée ?

Le traitement à base d’huile d’origan et de graines de fenugrec

L’huile d’origan possède des propriétés antiseptiques. Elle peut sécher les molluscums contagiosum et les faire disparaître. En outre, les graines de fenugrec sont de puissants antioxydants. Elles permettent d’éliminer les molluscums, au même titre que les cellules mortes de la peau. Ces graines servent à diminuer l’excroissance de la peau et à faire disparaître complètement les molluscums.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment