Scanner de produitBien-être 

Que valent les applications qui scannent les produits ?

Depuis plusieurs années maintenant nous faisons attention à ce que nous consommons. Tant sur le plan alimentaire que cosmétique, regarder la composition des produits de notre quotidien est devenu un réflexe : ingrédients, additifs, conservateurs, toxiques… on passe tout à la loupe. De fait, de nombreuses entreprises se sont lancées dans la chasse aux bons et mauvais produits. Mais comment fonctionnent-elles ? Et que valent-elles vraiment ?

Comment fonctionnent les applis qui scannent les produits ?

Ces applications se basent, pour la plupart, sur la prise en compte de plusieurs facteurs : la nature du produit et des ingrédients (bio ou non), les ajoutés (nocifs ou pas) et le nutri-score. En effet, la qualité nutritionnelle du produit : apport en sel, sucre, graisses saturées, quantité d’énergie.. sont passés en revue pour déterminer une note au produit : excellent, bon, médiocre ou mauvais.

Pourquoi utiliser Yuka pour scanner des produits ?

Qu’ils soient alimentaires ou cosmétiques, nous avons désormais, grâce à nos smartphones, la possibilité de scanner ce que nous achetons. Cette fonction nous aide à mieux choisir ce que nous mangeons et ce que nous mettons sur notre peau. Si nous sommes soucieux de notre santé et de notre environnement, que nous souhaitons évoluer vers un monde écoresponsable et plus éthique : il semble que des applications comme Yuka soient une solution d’avenir.

Peut-on faire confiance à ce type d’application ?

En effet, dans le cas de Yuka, l’application est claire au point d’afficher en toute transparence ses sources de revenus sur son site. Ainsi l’on peut voir qu’elle ne présente aucun conflit d’intérêts ! Ses fondateurs sont donc libres de recommander et d’évaluer un produit avec la plus grande sincérité et beaucoup de rigueur. Ils s’appuient d’ailleurs sur des sources scientifiques reconnues et des codes déjà utilisés comme le Nutriscore. Pour se rémunérer Yuka offre à ses utilisateurs une version premium qui permet, entre autres, de scanner les produits en étant hors connexion ou de chercher une référence produit directement en rentrant son nom dans une barre de recherche.

Lisez aussi :  Le travail, c’est la santé ? Vraiment ? Enquête

Les spécialistes de l’alimentation comme Kwalito ou Buyornot

Aux moyens d’icônes et de couleurs, elles classent les aliments dans deux grandes catégories : à éviter ou à favoriser, avec une marge entre les deux. Vous êtes ainsi informé des additifs contenus, de leur nocivité, mais aussi de l’impact écologique induit au niveau des transports et des modes de production. Vous pouvez également prédéfinir votre régime alimentaire afin que l’application fasse le tri en signalant les aliments non végans, contenant du gluten, etc. Ces applications sont plus engagées qu’il n’y parait, car elles permettent de mettre en lumière de mauvaises pratiques industrielles et de faire pression sur certains lobbies ; comme celui de la charcuterie, pour qu’il arrête l’emploi de nitrites, dans le porc notamment. Pour rappel, ce sont des substances cancérigènes !

Inci Beauty, Quelcosmetic, Clean Beauty… scannent votre salle de bain !

Ces dernières décryptent les étiquettes des shampoings, crèmes et autres produits d’hygiène et de beauté. On peut éliminer ainsi de nos routines quotidiennes les perturbateurs endocriniens, les silicones et privilégier les composants naturels et biologiques. La plupart sont fondées par des docteurs et spécialistes indépendants.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment