Santé 

Ma Santé 2022, qu’est-ce que c’est ? Explications

La réforme Ma Santé 2022 a été instaurée par Emmanuel Macron à partir de 2018 afin d’améliorer la qualité des services dans le domaine. Qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont les changements apportés par la réforme ? Si vous voulez tout savoir à ce sujet, on vous invite à lire cet article.

Qu’est-ce que « Ma Santé 2022 » ?

Ma santé 2022 est une stratégie pour améliorer le service de santé dans toute la France. La réforme a été annoncée par le Président de la République, Emmanuel Macron, en 2018. Elle est ensuite devenue un projet de loi adopté par le Sénat en 2019.

Une restructuration assez urgente

Bien que la France ne fasse pas partie des mauvais élèves en matière de santé, quelques problèmes existent. L’Etat envisage de moderniser tout le dispositif sanitaire pour bénéficier des progrès technologiques comme la numérisation.

Ma santé 2022 répond à des problèmes urgents que sont :

  • Le vieillissement de la population
  • Le manque de ressources humaines et financières dans le milieu hospitalier
  • Une technologie obsolète
  • Des difficultés pour les patients et pour les médecins comme lors de la prise de rendez-vous en cas d’urgence
  • La croissance des maladies chroniques

Les 10 mesures phare de Ma Santé 2022

La réforme Ma Santé 2022 possède 10 mesures phares pour améliorer les services sanitaires de tous les Français :

  • Lancement de 1 000 Communautés professionnelles territoriales de Santé (CPTS) pour couvrir les quatre coins de la France d’ici 2022.
  • Création des financements forfaitaires pour la prise en charge hospitalière des maladies chroniques. On peut inclure dans cette catégorie, le diabète et l’insuffisance rénale qui ont gagné du terrain depuis quelques années.
  • Labellisation des « hôpitaux de proximité » pour se charger des services de santé en médecine polyvalente, aux consultations des spécialités et non programmée
  • La suppression du concours du personnel hospitalier avec la création d’un statut unique pour la profession.
  • Un Appui financier au développement des assistants médicaux au sein des médecins libéraux.
  • Une Révision du régime destiné à délivrer les autorisations des activités de soins.
  • Une Réforme du 2e cycle durant les études médicales accompagnées de la suppression des épreuves classantes nationales.
  • Redonner au service de santé son rôle de « collectif » dans l’organisation des opérations de soins et la gestion du personnel soignant tout en favorisant la reconnaissance collective.
  • Le Renforcement des capacités de la commission médicale afin d’encourager la participation des praticiens dans le pilotage des hôpitaux.
  • L’Abolition du Numerus Clausus et remaniement des premiers cycles d’études en santé.
Lisez aussi :  Méthodes naturelles pour vaincre l'insomnie

Les grands changements apportés par Ma Santé 2022

Le rôle des nouvelles technologiques dans Ma Santé 2022

La réforme « Ma Santé 2022 » envisage de fournir aux français leurs données médicales tout en dématérialisant les prescriptions et en simplifiant le partage d’information entre les professionnels.

  • L’état se porte garant de donner des services de support pour soutenir le partage de données sanitaires. Pour y arriver, il va créer un dossier médical partagé, l’e-prescription, l’e-parcours pour la coordination et la Messagerie Sécurisée de Santé.
  • De leur côté, les développeurs d’applications se sont engagés pour mettre en place des solutions interopérables avec les services de soutien.

Un budget de 2 milliards d’euros a été consacré à moderniser le système d’information dans le domaine de la santé. L’état envisage de développer une pratique qui a gagné du terrain quelque temps qui est la télémédecine. La pratique est d’ailleurs reconnue entièrement par l’assurance maladie et fait partie du projet de loi qui cherche à faciliter l’accès au soin au français.

Ma santé 2022 envisage de donner à tous les Français un espace numérique destiné à leur santé. Le DMP ou le dossier médical partagé va permettre le suivi d’un patient dans une base de données partagée. Cela va faciliter la délivrance des soins pertinents et l’orientation du médecin et du patient.

La création d’une nouvelle fonction

Les médecins sont souvent occupés à des tâches administratives qu’ils ont peu de temps à consacrer aux patients. Pour alléger leur fardeau, l’état va créer une nouvelle fonction dénommée, assistant médical. Celui-ci sera chargé d’assister le praticien dans les tâches de routines comme la mise à jour des vaccins. Cela se traduira pour le patient par un délai d’attente réduit et une attention plus importante. 4 000 postes sont déjà en phase de création pour améliorer la qualité des soins.

Lisez aussi :  Comment améliorer votre santé avec le Tai Chi

La création d’une synergie entre les professionnels de santé en France

La réforme « Ma Santé 2022 » essaie de se défaire de l’ancien mode de fonctionnement qui est composé de plusieurs silos qui travaillent indépendamment. Le projet vise à créer une synergie entre la médecine de ville et les hôpitaux pour améliorer les services de santé dans le pays.

Pages sur le même sujet

Leave a Comment